Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Vos comptes-rendus de courses
TAC
Messages : 30
Inscription : 07 sept. 2016 18:51

Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par TAC » 26 juil. 2019 11:50

Un départ à 5h du matin de la station des Saisies, une seule idée en tête "terminer cette expérience unique" et passer les barrières horaires, une première. La descente de nuit se passe bien, je remarque qu'une dizaine de concurrents sont déjà arrêtés, peut-être crevaison ou perte de leurs lampes car il y a beaucoup de matériels au sol, ce n'est pas grave je reste dans ma course et j'essaie de rouler dans un groupe afin de passer les premiers cols sans trop perdre d'énergie et de temps mais ça roule déjà fort. La première pose arrive au kilomètre 55, la chaleur est déjà bien présente, pas le temps de rester car la journée est encore longue et le temps défile, kilomètre 93 et 3 cols de franchi, Vaudagne, Col des Montets et Col de la Forclaz passés, nous basculons sur le deuxième ravitaillement, certains coureurs se sont arrêter, problème gastrique et coup de chaud, pour le moment je suis épargné mais cela peut changer rapidement. J’attaque le col du grand Saint Bernard seul avec ces 28kms de montée à 5.8% de moyenne, la route est usante car il y a beaucoup de circulation, j’ai hâte de passer le dernier tunnel et gravir les 7 derniers kilomètres à 8% de moyenne, afin de rejoindre le ravitaillement car la chaleur commence à se faire ressentir. Super le col est passé, mais pas le temps de me reposer au ravitaillement je rempli mes bidons, je mange un peu et je me dépêche car je suis en retards sur mon horaire (toujours cette barrière horaire qui sera mon compagnon de route tout du long). Je passe le col de Verrogne et je me prends un coup de chaleur, j’avance plus, je mange plus, j’ai du mal à manger, la galère commence… les fontaines et torrents sont les bienvenus pour faire descendre la température, je rejoins le ravitaillement de « LA SALLE » 212 km avec 15’ d’avance sur la barrière horaire. Cool, il y a des pâtes, du fromage, des Tuc, la pause va être bonne mais pas le temps de savourer, car l’organisateur annonce qu’il reste 2’ avant la fermeture et que toutes personnes encore présentent seront arrêté et mis hors course. Je me pose la question, Stop ou non….. Petit bilan physique et morale. Une année d’entrainement, les sacrifices de mes proches, on pense aux copains d’entrainements et à ceux que j’embête sur les bords de routes afin qu’ils se dépassent pour terminer leurs courses. Au finale, je repars mes pas avec une grande motivation car le prochain Col San Carlo est monstrueux 10km, 10.5% de moyenne dont le premier kilomètre à 13%. Au final, Ce col est bien passé, l’énergie revient au fur et à mesure que je grimpe, je remonte des concurrents, certain marche, d’autre sont assis les yeux dans le vague, d’autre abandonne et redescendent. Légère descente et on attaque le Col du petit Saint Bernard et ces 7%, Pendant l’ascension, je me surprends, les jambes vont bien, je mange régulièrement (comme à l’entrainement) et le col me semble « simple » par rapport au San Carlo, et faut dire que la chaleur à diminuer, je gère. Pendant l’ascension, une voiture me double et commence à crier mon surnom, je lève la tête, regarde la voiture, mais je n’arrive pas à comprendre ce qui se passe, la voiture me double et s’arrête, un couple et un enfant sort, et là je reconnais mes meilleurs amis qui sont venus en voisins me faire une surprise, que ça fait du bien au morale. Je bascule vers Bourg Saint Maurice avec 30’ ‘avance sur la barrière horaire. Nous sommes au kilomètre 278, je prends le temps de manger les bonnes Nouilles, je discute avec mes amis et reprends la route après une belle pause de 20’ (cool personne de l’orga pour dire « on ferme ») j’attaque le Cormet de Rosselend et ces 21 kilomètres à 6%, je remonte sur des concurrents, nous formons un petit groupe de 4 et au fur et à mesure la pénombre s’installe pour terminer le la montée dans l’obscurité, il est 22h quand j’atteins le Cormet (30’ avant la barrière horaire), je m’habille un peu plus chaudement, je mange, bois un petit thé bien chaud et hop c’est partie pour 22km de descente de nuit avant d’arriver à Beaufort et de monter les 15 derniers kilomètres et franchir la ligne d’arrivée, à ce moment-là, je me dis que j’ai gagné mon défi, mais arrivé au pieds du col, problème mécanique dérailleur bloqué, petit chute sans gravité et impossible dans un premier temps de débloquer la mécanique. Je vois passer une dizaine de vélos, le moral en prends un coup, il reste 15km, je ne peux pas abandonner maintenant, je me calme et je débloque le dérailleur, vérifie la mécanique, pas de dégâts, ouf sa repars, au final plus de peur que de mal. Je remonte sur les copains qui m’ont doublé, on traverse Hauteluce et on croise les concurrents de l’Ultra Tour du Beaufortain, les gens nous applaudissent, ça fait chaud au cœur, il reste 7 km et la ligne d’arrivée se rapproche, ainsi que l’orage. Je vois les lumières des Saisies ou tout à commencer 19h avant, je franchie la ligne d’arrivée le dimanche à 00h10, et RIEN, pas d’émotion, pas de fatigue, pas de douleur, une course normal enfin presque. Je prends ma médaille et mon maillot de Finisher, je me change, récupère mon plateau repas, il est 1h du matin quand je rejoins l’hôtel sous des trombes d’eau et le dernier finisher passe la ligne d’arrivée (chapeau à lui). Il m’aura fallu 2 à 3 jours et refaire le feedback de la course pour réaliser ma performance et aujourd’hui je me dis vivement le prochain TMB Cyclo, mais avec une bonne bande de copains et une préparation physique plus précise afin d’éviter le stress des barrières horaires.

Avatar de l’utilisateur
Mat
Messages : 36
Inscription : 14 sept. 2017 20:46

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par Mat » 26 juil. 2019 13:03

Bravo Tac ! C'est énorme ce que tu as fait :shock: Chapeau !!!
Une belle leçon de dépassement de sois.
Merci également d'avoir pris le temps de faire un CR pour partager ton aventure.

mel
Messages : 26
Inscription : 22 sept. 2016 21:53

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par mel » 26 juil. 2019 13:08

Super compte rendu TAC, merci de nous faire partager tout ça😉👍 et bravo pour cette grosse perf!

Fabrice G.
Messages : 40
Inscription : 11 sept. 2018 21:22

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par Fabrice G. » 27 juil. 2019 07:40

Bravo à toi Tac ! Quand on voit le profil des 330km (on dirait une double étape du Tour), tu te rends compte de la performance... Chapeau et respect !

TAC
Messages : 30
Inscription : 07 sept. 2016 18:51

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par TAC » 27 juil. 2019 08:30

Merci Fabrice.
Au delà de la partie sportive, c’est une épreuve enrichissante personnellement.
J’ai passé un cap dans ma pratique du sport.

Avatar de l’utilisateur
Yann44
Messages : 117
Inscription : 30 août 2012 20:15

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par Yann44 » 30 juil. 2019 16:34

Bravo Tac ... énorme performance.
Merci d'avoir pris le temps de faire un CR pour nous faire partager ton expérience.
Encore Bravo à toi.
Yann.

TAC
Messages : 30
Inscription : 07 sept. 2016 18:51

Re: Tour du Mont Cyclo 333kms, D+8320

Message par TAC » 30 juil. 2019 17:42

Merci Yann, le CR vous permettra peut être d’envisager l’aventure. Possibilité de le faire en duo(le relais est fait à moitié du parcours)

Répondre